dimanche, mai 11, 2008

Le téléphone du "Philosophe"

Vous ne sauriez imaginer ce que peut etre un coup de téléphone métaphysique ...Le livre de Moody :"la vie après la vie"vient de sortir...Allo!_ Madame,je suis le Professeur Paul Ricoeur! Je suis à l'aéroport de Chicago,Je sors de mes cours de l'Université,je pense à "Dod.."Dites-moi ce qu'il pense à l'orée de la mort"_Certes Monsieur le Professeur,j'essaie d'écouter et de comprendre ,cela fait plus de 20 ans qu'il meurt,il a une vraie pensée sur ce sujet!Avez-vous de quoi noter? ..."D'extase inférieure en extase supérieure,je monte vers Toi ,mon Dieu!Il dit que Simone Weil pensait que la théorie des ensembles pouvait fournir des symboles à la métaphysique!C'est pourquoi,il s'appuie sur la théorie mathématique des ordinaux de Cantor et qui est une partie de la théorie des ensembles! A cela,il faut ajouter la notion de distance par l'écriture.Il écrit,il écrit et son écriture pourrait faire plusieurs fois le tour de la terre .Il s'agit pour lui d'etre connecté,d'etre branché ,Monsieur le Professeur, à une réalité,invisible et supérieure.

5 commentaires:

Gilles a dit…

D'infini en infini, je sombre, chère Diplodocus, de la vision d'une mort à bien vivre à la perspective d'une vie à bien mourir, à condition toutefois que l'une ne soit que la révélation lumineuse de l'autre et... vice et versa !
Je sombre, ou... je m'élève ?
Bonne soirée.
Gilles

micheline84 a dit…

De ce que j'ai pu frôler de toutes les philosophies, mon pari est pris
l'homme créa dieu et toutes les religions .Par là fut la grande quête de l'homme pour advenir...dans un espace toujours à découvrir ..
ai réaperçu Ricoeur dans ce chemin
entendu la voix R. Moody dans"La vie après la vie"

«Ça m'est arrivé à la naissance d'un de mes enfants. L'accouchement avait été très difficile, j'avais perdu beaucoup de sang. Le médecin avait renoncé à me sauver. [...] C'est à ce moment-là que je me suis aperçue de la présence d'un tas de monde planant à la hauteur du plafond de ma chambre. Tous des gens que j'avais connus autrefois et qui étaient passés dans l'autre monde. Ce fut une minute magnifique, toute de splendeur.» Partout dans le monde, des milliers de rescapés rapportent des témoignages bouleversants. Le scénario est souvent le même : déclarée cliniquement morte, la personne se sent sortir de son corps. Son «âme» s'engage alors dans un tunnel au bout duquel resplendit une lumière extraordinaire. Dans un lieu de paix et de beauté, elle est accueillie par un être de lumière qui lui fait voir chacun des événements de sa vie. À regret, l'âme retourne ensuite dans son corps et la personne reprend conscience. Un livre qui bouleverse et libère de bien des peurs."

Rien de forcément surnaturel là-dedans, que les effets d'un profond bouleversement physiologique d'un cerveau en voie
d'une mort imminente..

je n'ai pas encore lu :
"Pour en finir avec dieu" de
de Richard Dawkins
[Littérature étrangère XXIe]
Editeur : Robert Laffont
Publication :27/3/2008

Résumé du livre

"Quand l'un des plus grands esprits de notre temps démontre qu'on peut en finir définitivement avec Dieu... Qualifié par les scientifiques de 'rottweiler de Darwin' pour sa défense virulente et efficace de la théorie de l'évolution, le biologiste Richard Dawkins concentre aujourd' hui sa plume brillante sur la religion qu'il dénonce en s'appuyant sur des démonstrations scientifiques. Il est temps selon lui de comprendre que la splendeur du monde réel peut jouer le rôle de stimulant qu'a usurpé la religion... et de se débarrasser de ce qu'il qualifie de la 'forme la plus répandue de superstition'. Dawkins mène ainsi une attaque frontale contre le retour du religieux en donnant au plus grand nombre toutes les explications et les encouragements nécessaires. Son but ultime : faire des athées... et qu'ils soient fiers de l'être."

Mais je pense qu'il y a là un véritable avenir fécond pour une pensée humaniste moderne, même si rien n'est jamais dit définitivement.
qu'en pensez-vous??

diplodocus continental a dit…

Micheline,je pense que pour etre humain,il faut y travailler beaucoup.Il faut donner une place à l'autre:savoir l'identifier,savoir lui parler,d'où le fameux don de Pentecote,savoir lui donner...Ce sens de l'altérité pourrait faire du politique un véritable humaniste...L'etre humain est dimentionnel et pour lui"le bonheur est dans le pré" ne suffit pas.Paul Ricoeur était protestant.Il est possible que cela ait inspiré cette quete...

micheline84 a dit…

Pour remplacer le message précédent( fautes d'orthographe)

Bien d'accord diplodocus: respecter l'altérité de l'autre , la comprendre, l'accueillir. Ce qui ne nous dispense pas d'éclairer notre pensée et de la transmettre si possible. Ce qui est inadmissible c'est le mépris, l’injure, la violence, la destruction d'un temple à coup de canon . "le couteau ne vaut rien contre l'esprit" .
Savoir lui parler.(à l'autre).je ne comprends pas bien le rapport avec le don de pentecôte:la lumière, l'esprit saint, descendu du ciel sous forme de langues de feu ,ou autre qu'importe , il s'agit bien là d'une puissance spirituelle hors de et supérieure à l'homme donc de l'existence d'une entité que rien ne permet d'attester. Les idées au ciel platonicien??
De là toutes les dérives religieuses, protestantes ou autre dont s'autorisent les instances supérieures des églises pour maintenir les plus "simple d'esprit" dans la soumission , l'acceptation d'un ordre établi, d'une hiérarchie injuste, au profit des puissants qu'ils soient d'obédience politique ou économiques . Et les guerres aussi.
Non le "bonheur est dans le pré ne suffit pas" ni la culture de notre jardin au sens étroit du mot
cours y vite pourtant- avant qu'il ne file- pour faire halte, recharger les batteries de notre corps indissociable de celles de notre esprit
.. une plante , un chat, un escargot pour nous reposer des orages guerriers qui s'amoncellent à l'horizon....et pour moi accepter le vieillissement vital de tout un chacun quand l'heure est venue.
L'agnosticisme pour tout ce qui nous dépasse encore

diplodocus continental a dit…

Le don de Pentecote,c'est le don des langues...comprendre l'autre dans sa langue..aller jusque là dans l'amour de l'autre.