vendredi, septembre 08, 2006

Méandres psychiques

La photo précédente "la muraille de Chine"est de "Lionel Guillemin".Ce tableau est de bibi ,le diplodocus du début est de Dodinette jolie.Il faut dire que mourir tourmenté,ce n'est pas beau à voir.Absalon qui a gravement bafoué son père,le Roi David,meurt frappé par Joab.En s'enfuyant à cheval,il reste suspendu par sa chevelure dans les branches d'un arbre . "Triste estaba el Rey David cuando le nuevaron de la muerte de Absalon"...(chant séfarade du XVème siècle). Si je parle de "méandres psychiques",c'est .que c'est un état auquel la pensée est confrontée avant d'étre maitrisée.C'est un état qui peut etre douloureux mais assagi par la logique et une certaine distanciation.

6 commentaires:

Julia a dit…

C'est impossible d'écrire quand on regarde!Qu'est-ce que tu veux qu'on fasse d'autre?

bolt++ a dit…

Si c'est toi, tu pratiques un art fort,tu as de la force Diplo !

busy shark a dit…

Dis-donc,c'est du centripète ou du centrifuge ? Ce pauvre Absalon est dans l'oeil du cyclone !

diplodocus continental a dit…

C'est une spirale!Vous avez l'air de vous y connaitre en matière de critique d'art.C'est effrayant mais c'est puissant!Son regard est celui de son ame.Absalon est déjà sidéral,cosmique .

diplodocus continental a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
diplodocus continental a dit…

C'est la formidable intériorité de l'etre,"die sein",dit le philosophe Heidegger.