mercredi, juin 28, 2006

le regard

Il est des regards qui dévoilent un accord,une connivence,une amitié ,une bonté,un amour généreux,sincère ou un intéret calculé,une méfiance ,une jalousie, une absence de bonté,une haine,une hostilité meurtrière...Le problème de la relation à l'autre ,ou aux autres est posé.C'est un ami,un amour,un ennemi,un ennemi mortel qui va se dessiner et vivre devant ce regard.Que faire avec ce nouveau venu qui va s'enrichir de votre attirance ou de votre hostilité mutuelle?Dans le "Horla" de Maupassant,le nouveau venu a une telle réalité qu'il a un nom,"le Horla",il a une image effrayante et prisonniére du miroir.Cette ambiguité est-elle le fruit de l'imagination ou une hallucination.Dans ma maison sur pilotis, au Laos en guerre m'est apparu celui que j'appelle:"le fantome de Vientiane".Il avait un regard puissant,il était, entré chez moi comme une tornade ,avec une violence inouie et pourtant aucune porte n'avait été brisée.Il m'avait regardée et je me sentais bien.Ce n'est que lorsque je vis sa robe rouge de bourreau,sa tete rasée, et son visage dans le miroir que je me pris à hurler,à hurler...C'était le bourreau japonais:celui qui sabrait,qui décapitait,qui pendait ces pauvres combattants laotiens ou laotiennes...On disait qu'il avait trop plu,que les morts sortaient de leurs sépultures...Ils y reviendraient à la fin des pluies de la mousson.

3 commentaires:

sièsiè a dit…

Pourquoi seule dans la rizière et dans une maison sur pilotis?? C'est effrayant,incroyable pendant qu'on tire du canon?Tu es sure d'etre quelqu'un de très bien?du genre superhéros Diplo?

diplodocus continental a dit…

J'ai échappé à la guerre en fermant les yeux.c'était tellement dur .J'ai essayé de fermer les oreilles mais c'était impossible...J'ai essayé de fermer ma pensée,c'est à dire de ne pas trop imaginer:le feu dans l'eau etl'eau dans le feu...Le yin Yang ,il parait que Dieu n'est pas loin.

Fojeton a dit…

Non mais ,dis donc,cette connivence avec un bourreau,t'es vraiment pas bien, Diplo!Cette histoire en est presque dégoutante!