samedi, mai 05, 2007

Cambodge

"On dit que je suis communiste,je ne suis pas communiste" Ho chi minh à Renée Tutenges.Histoire d'une paix manquée par le Haut Commissaire Français en Indochine Jean Sainteny...(1946)

3 commentaires:

diplodocus continental a dit…

En 1947,les époux Tutenges furent empoisonnés...C'en était fini de l'état de grâce.Si Ho était nationaliste et se méfiait de la Chine,Giap n'aimait pas la France.L'Amiral Thierry d'Argenlieu,sorti de son monastère des Carmes,fit bombarder le port d'Haïphonq par l'artillerie de marine en 1947:des morts pour venger des Français morts pour la France...L'horreur avait commencé...

béatrice a dit…

"20 ans plus tard au stade de Phnom Penh",les enfants Khmers n'avaient pas été conviés par le Prince pour honorer le Général de Gaulle .Les enfants Chinois ,disciplinés, avaient fait le spectacle et à la sortie du stade ils chantaient en chinois:"L'Est est Rouge"...Personne n'avait remarqué...Pourquoi sommes-nous autistes?

Mona a dit…

Pendant la guerre d'occupation japonaise, le slogan était pourl'Asie:"Prenez un oeuf frais écrasez le dans votre main,votre main sera "jaune"...Qui s'en souvient?