jeudi, juin 15, 2006

La Harde

Ils devaient etre cinq ou six les sangliers et tout cela à 20 mètres de chez moi.Ils ont laissé un grand trou dans mon champ,récemment planté de noyers.Ils se sont frottés,contre ces arbres encore improbables,ils ont arraché les protections et ont mangé mes arbres comme on mange des asperges.Du coup,j'ai réclamé une battue...les voisins aussi...Ce n'est que plus tard que j'ai appris qu'un chasseur,un de mes amis avait reçu une balle à sangliers en plein dans les hanches.Il est sauvé maintenant,mais comme j'ai eu peur...accident de chasse!Nos terres ne sont pas assez vastes,plus assez vastes!Les urbains :les vautours allez ouste,ouste!..?Mon Dieu comme je suis rétrograde et la désersification des campagnes tu y penses?Diplo!

1 commentaire:

busy shark a dit…

Tout seul,tout seul,face aux rodeurs,aux sangliers...La désersification des campagnes,tu connais,Diplo!Tu n'as pas la trouille?Tu n'as ni fusil,ni amis tout près,tu peux crier,personne!Tu n'as pas d'enfants?Les enfants!!Ils s'en tapent et retapent .Ce ne sont pas des "jambons".Tu crois que tu peux" identifier un doute avec certitude"? Ouaf!Ouaf!